coulisses4914

16…

Ils sont 16 à avoir répondu positivement à l’appel.

Il y avait plus de volontaires mais il me fallait réduire leur nombre.

Avant même de partir, je ne réalise pas réellement ce qu’il nous arrive.

À aucun moment je n’avais anticipé le fait que tant de personnes nous suivraient pour parcourir le monde avec nous.

Concernant l’histoire du Free Spirit, il y aura certainement un AVANT et un APRÈS l’Islande.

Ce ne sera plus jamais comme avant…

Nous partons en Islande pour aborder le premier sujet de The Essence of Life : La fonte des glaciers.

The Essence of Life est une campagne de sensibilisation sur le changement climatique et l’impact de l’homme sur l’environnement. Nous abordons ce sujet à travers la création artistique (photos et vidéos).

L’équipe était constituée de :

La costumière Fraise au Loup

4 modèles : Nouman Malik, Julie Leclercq (Belgique) , Maria Amanda (Danemark) , Leila Morais (Belgique)

3 danseuses : Hélène Lecompte, Georgina, Rubis Harley (Bordeaux)

4 photographes : Audric Larose, Honorine Nail Juré, Grâce Almera (Danemark), Anya Anti (Etats Unis)

1 réalisateur vidéo : Jay C Portugal

1 makeup artist : Laura Galoyer

Et Antoine, le chéri de Hélène.

The essence of Life by Free Spirit fonte des glaciers

Clara De Meyer n’était pas physiquement à nos cotés mais elle aura tout de meme été très présente à travers sa musique. En effet, Clara a signé la bande son du clip qui sera tourné durant ce voyage.

L’Islande me paraissait la destination idéale pour aborder ce projet.

Il aura fallu 4 à 5 mois de préparation environ pour synchroniser les agendas, choisir les sites, valider les sites avec des guides sur place, demander des devis, hôtels, voitures etc….

 

Leila aura été d’une grande aide.

 

Au fur et à mesure des semaines, notre week end sur place se ferait sur 3 spots différents :

La plage de sable noir, la plage de diamants, et du glacier Svinafellsjokull

 

Le Week end retenu était celui du 29 septembre 2017 au 1er octobre.

Fraise et moi étions arrivés le 28 pour repérer les lieux.

Je n’avais jamais été en Islande ce qui signifie que les spots de tournage et de shooting photo ont été choisi sur la simple base de photos sur Google et quelques articles sur des blogs d’amoureux du voyage.

C’est clairement le projet le plus difficile auquel nous avons été confronté à ce jour.

Nous partions pratiquement vers l’inconnu.

Pratiquement, car la photographe Anya Anti, qui collaborait avec nous pour la première fois, connaissait ces lieux.

2 nuits sur place.

Un week end extrêmement difficile pour toute l’équipe.

 

Le vendredi 30, tout le monde arrive de manière dispersée à l’aéroport de Reykjavik

 

Julie arrive de Belgique vers 14h et se devait d’attendre tout le monde.

Laura arrive vers 15h de France et a ainsi dut attendre avec Julie.

 

Anya venant de New York arrivait vers 23h45

 

Nouma, Honorine, Jay C, Marion (Rubis Harley) Audric, Hélène,  Antoine le chéri de Hélène, Leila arrivait vers minuit.

 

Grace et Maria arrivait du Danemark vers minuit et demi.

 

Tous exténués.

 

Mais ce n’était que le début…

 

Le début d’une longue épreuve….

 

Entre 1h30 et 2 heures d’attente chez Sixt pour louer 3 voitures…

 

Puis 2h30 de route pour rejoindre l’hôtel à proximité de la ville appelée Vik.

 

J’étais dans mon lit à cette heure ci.

Surveillant mon téléphone portable.

J’avais donné à Hélène la mission de s’assurer que personne ne serait oublié à l’aéroport.

La route était très monotone. Pas une voiture, pas un feu…à 2 heures du matin, avec la fatigue, je m’inquiétais pour les conducteurs.

J’avais peur qu’ils s’endorment au volant.

J’avais prévu que nous nous serions réveillés tous à 7 heures du matin.

Je devais revoir ce plan.

Car c’est entre 3h30 et 4h30 que les voitures arrivaient une à une…

J’étais réveillé pour les accueillir.

Je leur devais bien ça.

C’est avec beaucoup de soulagement et un large sourire qu’ils ont accueilli la nouvelle : finalement, on se réveillerait plus tard… Je souhaitais que chacun ait au moins 4 heures de sommeil.

Fraise au Loup avait fait des costumes absolument fantastiques.

Son talent me laisse sans voix.

Chaque modèle et danseuse disposait de sa propre tenue.

Le lendemain matin, la plupart était réveillé plus tôt que prévu.

The essence of Life by free Spirit melting glacier human impact on environment coulisses4793 coulisses4804 The essence of Life by free Spirit melting glacier human impact on environment coulisses4820 The essence of Life by free Spirit melting glacier human impact on environment The essence of Life by free Spirit melting glacier human impact on environment coulisses4844 coulisses4849

 

2h30 de route supplémentaire en direction de la plage de diamants.

 

Le lieu est magnifique. Nous sommes un convoi de 4 voitures.

Certains parmi nous se laissent bercer par les paysages sublimes.

D’autres prolongent leur nuit.

À proximité du Blue lagoon qui est impressionnant et touristique, la plage de diamants est un lieu unique et magique.

Il fait froid…

Fraise habille les modèles un à un….

Ainsi que les danseuses.

Le tournage et les shootings commencent enfin.

The Essence Of Life est lancé officiellement, mais rien ne se passe comme prévu.

J’avais donné pour consignes aux modèles et aux danseuses de se couvrir toutes les 2 minutes avec des manteaux, couverture ou tout autre vêtement chaud.

En vain…

De plus les modèles étaient très proches de la mer qui nous offrait des vagues dont la taille était aléatoire…

Nouman et Maria Amanda se prennent chacun une vague.

En quelques secondes, ils tremblent comme je n’avais jamais vu quelqu’un trembler.

Nouman se met à l’épreuve et souhaite tester ses limites. Il continue.

Maria passe aux mains de 2 photographes puis je lui dis d’arrêter, elle n’en peut plus.

Julie la plus dénudée est rapidement rattrapée par le froid.

Leila souffre.

Tous ont eu le temps de passer entre les mains de 1 ou 2 photographes.

Nous limitons la casse, cependant les dégâts sont nombreux…

Maria et Julie ne sentent plus leurs pieds…

Leila, très belle métisse a le nez bleu et ne le sent plus non plus.

J’arrête tout.

Je suis en train de perdre la moitié des modèles et des danseurs.

Je suis inquiet.

Très inquiet.

À ce moment, le projet n’a plus d’importance à mes yeux. Seule leur santé compte.

Julie et Maria qui ne sentaient plus leurs pieds se réchauffent dans l’une des voitures.

Nous sommes là depuis 1 heure ou 2. Difficile de mesurer le temps qui passe.

Un peu de vent, un ciel gris.

Les nuages gris nous cachent le soleil certes, mais l’ambiance reste atypique, presque poétique, malgré les soucis auxquels nous sommes confrontés.

Jay C, le réalisateur, lui est autonome.

Il gère ce qu’il a à gérer avec les danseuses qui elles aussi devaient affronter le froid avec leurs tenues légères.

1 passage solo chacune et puis 1 en groupe, nous ne pouvons pas aller plus loin. Les filles ont froid.

Anya offre son manteau à Leila.

Antoine toujours prêt à aider.

Le premier spot aura été un véritable test. L’Islande nous souhaite la bienvenue à sa manière…

Les filles allaient beaucoup mieux.

Direction le second spot, un glacier.

Il commence à se faire tard.

Nous n’avons pas une idée précise de l’endroit ou il nous faut nous arrêter.

Anya aussi ne connaît pas le lieu.

Nous avions repéré le glacier sur la route. Cette fameuse nationale 1, la principale route circulaire qui fait le tour de l’île.

Nous allons vers ce qui ressemble à un parking.

Aucune voiture.

Un petit chemin.

Audric part en repérage.

Nous ne sommes pas sûrs de nous mais nous manquons de temps.

Alors soit c’est bon, soit la deuxième partie de la journée est gâchée.

Nous déchargeons les cartons et les valises et nous entamons notre marche sans attendre le retour d’Audric…

Nous verrons bien.

10 minutes plus tard, nous apercevons le début d’un vaste glacier sublime.

L’objectif pour nous n’est pas de s’y aventurer car le parcours d’un glacier a un coût non négligeable.

Nous souhaitons marcher à proximité.

Le spot est sublime mais le soleil se couche vite.

Nous ne disposons que de peu de lumière alors il nous faut nous dépêcher.

Seule Leila n’était pas en condition pour recommencer.

Shootings photos, tournage vidéo, on enchaine.

Les modèles et les danseuses semblent être en meilleure forme.

Georgina l’une des 3 danseuses nous offre une performance incroyable.

Comme dans un état second, elle libère à travers des cris et sa force, toute la souffrance que la nature peut endurer.

Elle est clairement en harmonie avec le lieu.

Elle est en transe. On ne l’arrête plus. Elle est physiquement là mais son esprit est ailleurs.

 

Elle a décidé de tout donner.

Ce spectacle en live est magnifique. Elle sait qu’elle ne reviendra pas ici si souvent alors elle décide de tout donner.

 

Le lieu n’a pas d’équivalent.

 

Le drone a enregistré des images sensationnelles.

 

Enfin, pour la 1ère fois depuis que nous avons foulé le sol Islandais, je me dis que l’objectif sera atteint malgré les conditions très difficiles. Car le froid ne nous a pas réellement quitté…

 

Cependant je vois des sourires sur les visages et cela me rassure.

 

Tous sont très fatigués. Le ciel s’assombrit très vite. Encore 2 heures de route avant de pouvoir dîner et rejoindre nos lits…

La nuit sera à nouveau très courte…4 à 5 heures maximum puis nous entamerons la dernière ligne droite…

Le lendemain matin, une fois tout le monde réveillé, nous partons pour la plage de sable noir.

Le temps ici est très changeant. Il est donc difficile de prédire à quoi nous serons confrontés.

Arrivés sur les lieux, il ne nous reste qu’1 heure et demi max pour tout boucler.

Plusieurs membres de l’équipe devaient reprendre la route pour prendre leur avion dont le départ était à 15 heures….

Le spot est à nouveau atypique.

Il ne ressemble en rien aux spots de la veille.

Ces rochers aux formes rectangulaires si bien dessinées, ce sable à la couleur si atypique et ces immenses grottes….

Cet environnement nous permettra d’enrichir l’histoire que nous souhaitons raconter à travers nos photos et nos vidéos. Tout le monde fait face à des défis nouveaux durant ce week end. Faire passer des messages à travers leurs créations s’avère difficile.

Les modèles sont incroyables. Les danseuses sont bluffantes. Les costumes de Fraise au Loup laissent sans voix et tout le reste de l’équipe offre ses talents de la plus belle des façon…

 

Il est 9h30 environ, le projet touche à sa fin.

Je suis plus que satisfait de ce que nous venons de vivre.

Tout le monde a souffert, du fait de la fatigue, les heures de route, le froid, le vent, la pluie.

Je pensais que tous ces éléments réunis leur ferait perdre l’envie de nous suivre sur nos projets.

Mais tous sans exception souhaitent revenir.

C’est là que j’ai compris que nous avions pris une nouvelle dimension.

Le Free Spirit ne sera plus jamais comme avant.

Plus que jamais, mon équipe me fascine.

The Essence of Life.

The essence of Life by free Spirit melting glacier human impact on environment Iceland coulisses4811 coulisses4816

diamond beach The essence of Life by free Spirit melting glacier human impact on environment Iceland

diamond beach The essence of Life by free Spirit melting glacier human impact on environment Iceland

coulisses4878

coulisses4883

coulisses4884

coulisses4893

coulisses4910

coulisses4846 coulisses4848 coulisses4847 coulisses4845 coulisses4841 coulisses4833 coulisses4834 coulisses4836 coulisses4838 coulisses4839

coulisses4852 coulisses4853 coulisses4854 coulisses4857 coulisses4859 coulisses4860 coulisses4863 coulisses4864 coulisses4867

coulisses4873 coulisses4875 coulisses4876 coulisses4879 coulisses4880 coulisses4881 coulisses4886 coulisses4887 coulisses4891 coulisses4892 coulisses4895 coulisses4896 coulisses4898 coulisses4900 coulisses4901 coulisses4902 coulisses4904 coulisses4905 coulisses4907

coulisses4908 coulisses4911 coulisses4922 coulisses4923 coulisses4924 coulisses4927 coulisses4928 coulisses4930 coulisses4931 coulisses4932 coulisses4933 coulisses4934 coulisses4935 coulisses4936 coulisses4937 coulisses4938 coulisses4939 coulisses4940 coulisses4943 coulisses4944 coulisses4945 coulisses4946 coulisses4947 coulisses4948 coulisses4949 coulisses4950 coulisses4951 coulisses4952

coulisses5657 coulisses5658 coulisses5659 coulisses5660 coulisses5661 coulisses5662 coulisses5664 coulisses5665 coulisses5666 coulisses5667 coulisses5668 coulisses5669 coulisses5670 coulisses5672 coulisses5673 coulisses5674 coulisses5675 coulisses5676 coulisses5677 coulisses5678 coulisses5679 coulisses5680 coulisses5681 coulisses5682 coulisses5683

coulisses4914

Laisser un commentaire