Je ne suis pas photographe.

Je ne me considère pas comme tel…

Et pourtant, grand amateur de photos artistiques en tout genre (7 de mes amis sont photographes dont 6 professionnels), j’aime explorer moi-même l’univers photographique depuis quelques mois en réalisant mes propres photos.

J’étais jusque là spectateur ou contemplateur (si le mot existe mais j’ai un doute…).

Je suis désormais acteur mais…

Je ne suis pas photographe…

Je fais de la photo.

Cette nuance, cette différence prend tout son sens quand on saisit ce que je définis être un photographe.

Un photographe est à mes yeux un artiste. Celui qui raconte une histoire, nous transporte, nous fait voyager dans des mondes imaginaires et réels.
Un photographe a du talent.

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, le portfolio d’un photographe ne laisse pas insensible.

C’est le prolongement de l’âme de l’artiste. Je n’ai pas leur talent. Je ne suis pas parmi eux.

Cependant, je prends plaisir à parler leur langage…

Moi aussi,je fais de la photo…et j’aime ça…

Durant mes ballades dans la ville de Paris.

Durant mes explorations à travers le monde virtuel du net. Le DVD du film Avatar à la maison. Le seul DVD que j’ai acheté pendant ces 5 dernières années.

J’ai cette soudaine envie : Photographier sous une lumière à UV des modèles hommes et femmes avec du maquillage réagissant à cette lumière particulière.
Je pense que le rendu sera joli.

Depuis quelques mois j’explore des univers différents dans la photo : paysages, portraits noir et blanc dont je suis très fier et qui ont d’ailleurs suscité la curiosité de Benjamin Von Wong lui-même. N’étant pas capable de réaliser des photos de qualité similaire à son œuvre, cela m’importe peu.

Je fais de la photo pour prendre du plaisir.

Je ne suis pas photographe ce qui me laisse totalement insensible à la critique des autres. Mais je conserve un esprit ouvert et j’apprécie de tout évidence quand mes photos donnent du plaisir à l’œil de ceux qui les contemple.

Je me sens prêt pour une nouvelle expérience.

Nous sommes au mois de mai 2014.
Mon voyage prévu au Japon est annulé.

Je travaille sur une multitude de projets simultanément dont la plupart permettent de promouvoir l’association que je défends.

Les Ultra Violet…

Je n’ai aucune connaissance du sujet.
Ma seule certitude est que j’ai envie de le faire.

Je me renseigne alors sur Internet pour me renseigner sur les éléments nécessaires.
Néon à UV, maquillages…

Je trouve une boutique dans Paris vendant du maquillage de ce type.
Je leur passe un coup de fil pour avoir quelques conseils et infos.
En parallèle je commande du maquillage supplémentaire sur Amazon.

Je veux m’assurer que mon premier shooting, qui sera avant tout un test, sera de qualité.

J’active alors mon réseau d’amis pour savoir si des maquilleuses seraient prêtes à me rejoindre dans cette nouvelle aventure.

Priya me répond très rapidement. Pour tous les projets que j’entreprends, Priya et sa famille sont systématiquement volontaires.
Ils diffusent cette bonne et belle énergie diffusée par les gens amoureux de la vie…tout simplement.

Priya est une spécialiste du relooking et je lui fais donc une confiance aveugle pour mener à bien sa mission qui sera de maquiller les premiers modeles.

Le RDV est vite pris pour le week end qui arrive. C’est alors que je me rends à la boutique de maquillage à UV.

J’achète du maquillage, des paillettes et un néon de lumière noire de 40W.

Les jours passent et le matériel commandé chez Amazon arrive petit à petit chez moi.

Vendredi soir… Je prépare les affaires pour le shooting du lendemain : Fond noir, appareil photo chargé, néon.

Ce projet s’appelle Welcome To The Future après quelques jours de réflexion au titre que je voulais y donner.

D’ailleurs je ne souhaitais pas que ce projet s’arrête à un simple projet photographique. Dans la continuité de mes projets actuels, pourquoi pas faire de ce projet un vrai projet avec un but derrière.

C’est alors que l’idée m’est venu de poser à chaque participant une question unique.

Quelle est votre vision du monde dans 100 ans ?

L’aspect très visuel et très futuriste collait parfaitement au sujet. Dans un contexte de crise économique, écologique. Dans un contexte également de conflits entre les nations mais également de mélange et de mixité entre les cultures…comment les uns et les autres imaginent l’avenir ?

Comme un reportage, j’aimerais que chaque participant réponde à cette question.

coulisses0186

logo FUTURE

Tags:

Laisser un commentaire