photographie underwater

J’ai découvert la photographie Underwater à travers le travail d’une fantastique photographe Valérie Morignat.

Poétique, mystique et magnifique…

Pendant longtemps j’ai apprécié ses différentes réalisations…

Nous sommes en 2015

J’ai une envie : explorer de nouveaux univers dans l’art de la photographie…sous l’eau…

Quand l’envie me vient à l’esprit, je n’ai pas de réelle connaissance du matériel nécessaire, de la faisabilité technique…

Mais peu importe…

Comme pour plusieurs de nos projets, c’est la passion qui m’anime…

Mes recherches commencent…

Trouver le bassin ayant assez de profondeur pour une immersion totale du corps…

Trouver quel équipement nécessaire…

Très rapidement, je prends conscience qu’il serait pertinent de suivre un cours de base de plongée sous-marine.

Plusieurs piscines offrent ce service dans Paris.

Je m’inscris à l’une d’entre elles.

Concernant l’équipement, Studio Denfert est le spécialiste sur le sujet.

Je passe du temps avec les responsables de cette boutique dédiée à la photo sous l’eau.

Ils me conseillent, ils m’orientent…

Ils me guident…

Suite à nos échanges, je décide de louer un Nikon D800, le caisson d’étanchéité associé, de la lumière et plusieurs accessoires.

L’une de mes acolytes du Free Spirit est à mes côtés, Sandrine…

J’avais trouvé le bassin.

Il se situait à l’extérieur de Paris, au nord.

Je monte l’équipe qui sera constituée des plusieurs membres du Free Spirit :

Priya au makeup, Lucie au makeup, Cédric en charge de notre sécurité sous l’eau, Sandrine à la vidéo.

Parmi les modèles, Leila, Lou Cat, Shamay et Florian D.

Nous imaginions durant la préparation à plusieurs accessoires : épées, peluches, costumes de toute nature.

La date du shooting définit, le cours de plongée suivi, Sandrine et moi décidions de faire des courses à Décathlon (combinaison de plongée, masques, palmes, etc…).

Un passage au vieux campeur pour prendre des renseignements sur la location de bouteilles d’oxygène..

coulisses0316

Puis…le jour J

Nous étions prêts  et motivés.

8 bouteilles…

8 bouteilles d’oxygène…c’est ce que nous avions loué…

Mon excès de zèle m’avait rattrapé.

Nous nous dirigeons sur les lieux du bassin.

La piscine était située dans une sorte d’hôtel.

Une maison privée, avec jardin et quelques chambres.

Le lieu a beaucoup de charme.

L’homme qui nous reçoit est très aimable.

Mais ma surprise fut grande et désagréable à la vue de la qualité de l’eau.

Celle-ci était trouble.

Nous échangeons rapidement avec le propriétaire des lieux.

Il m’indique qu’il peut la rendre plus claire en 1 heure environ.

Je suis déçu.

Tout le monde s’installe après un debrief rapide du déroulement de la journée.

Sandrine et moi mettons nos combinaisons…

Puis le shoot commence…

coulisses0325 coulisses0330 coulisses0348

Je donne quelques indications à Sandrine qui découvre l’usage de bouteilles d’oxygène.

L’exercice n’est pas très difficile.

Je me sens à l’aise dans l’eau.

Je n’ai pas froid et je suis confiant.

Les modèles plongent dans l’eau…Les uns après les autres…

Puis…je prends conscience de la grande difficulté pour nous tous.

Il s’agit pour moi du shooting le plus difficile techniquement.

Le modèle fait face à un certain nombre de défis : il doit parvenir à se stabiliser dans l’eau, rester calme, garder les yeux ouverts et adopter une pose esthétique.

A la photo et à la vidéo, la difficulté est la même : nous stabiliser, orienter la lumière, shooter au bon moment.

Les modèles sont parfaits. Les makeups aussi.

Un grand défi technique pour nous tous et un rendu des photos que je n’avais pas prévu.

La journée était passionnante malgré les mauvaises surprises liées notamment à la mauvaise qualité de l’eau.

coulisses0298 coulisses0351 coulisses0442coulisses0291

 

Tags:

Laisser un commentaire