Cette 2ème journée de shooting est arrivée bien plus tôt que prévue.

Seulement 4 jours après la précédente.

Nous étions de toute évidence de recommencer une nouvelle session.
4 nouveaux modèles à nouveau prévues pour la journée : Layla G., Maelys PVR, Iseult Rodriguez et Julie A.

Le RDV est donné à la même heure, 11h30 au domicile de Priya et Cédric.

L’équipe est prête pour cette nouvelle journée. J’insiste auprès de Priya pour qu’elle pleinement exprimer sa créativité.
Cédric s’assure que toutes les conditions logistiques sont réunies pour que nous travaillions dans de bonnes conditions.

Aurélien a fait des recherches sur Internet de de portraits maquillées de façon originales afin de donner une impulsion à la créativité de Priya.

Hayden et Noa toujours de bonne humeur.

Nous sommes plus confiants sur nos gestes et la manière d’aborder cette journée.
Il n’y aura pas de capoeira aujourd’hui. Nous ne serons donc pas pressés par le temps.

Les modèles arrivent les unes après les autres. Julie A., notre amie de Capoeira.

Prof de danse ne se sentant pas du tout à l’aise devant l’objectif ce qui est un paradoxe à mes yeux. Julie participe volontiers à plusieurs de mes projets qui seront réalisées ce jour avec elle.

Du fait de son manque de confiance, elle souhaitait que je la dirige durant le shooting. Ma seule réponse pour elle était de la mettre le plus à l aise possible en lui indiquant qu’elle devait rester elle-même et naturelle.

Se mettre la pression n’est pas nécessaire dans un contexte de shooting photo dans un environnement familial.

J’avais confiance en elle. Timide devant l’objectif mais prof de danse offrant des performances artistiques et corporelles devant le regard des autres.

Un paradoxe qui révèle la timidité d’une personne pour qui la danse est devenue un langage.

A mon arrivée, Maëlys était déjà là, présente et prête. Sa mère à ses cotés pour la soutenir.

Maëlys est calme et motivée.

Elle observe beaucoup l’environnement autour d’elle. Sa mère prend du plaisir à être parmi nous.

Maëlys sera la première à passer entre les mains de Priya qui a une idée plus précise des univers qu’elle souhaite explorer pour son maquillage.
Iseult arrive. Une pile électrique, qui commence un examen d’histoire le lendemain.

Elle parle très vite, est très speed et détendue. Je comprends alors qu’avec l’arrivée de Layla, qui devait réviser aussi, ce shooting a suscité l’intérêt de jeunes étudiantes qui ont sacrifié quelques heures de révisions pour être parmi nous.

Layla a l’habitude de poser devant un appareil photo.

C’est la plus expérimentée parmi les 8 modèles qu’on aura eut jusqu’à présent. Elle nous explique qu’elle est dans une grande école et que son ambition est devenir Directrice artistique plus tard.

Elle aura ainsi un vrai regard critique quant à la qualité de notre travail à l’issue de cette journée. En attendant que tout le monde se prépare, j’en profite pour faire une photo dans la rue de Julie et Cédric pour un autre projet.

Je remonte, tout le monde est pret, nous sommes tous réunis. Welcome To The FUTURE part. 2

coulisses023

Le maquillage de Maelys nous emmène dans une direction différente de celles explorées jusqu’à présent par Priya.

Nous apprécions le résultat et nous trouvons que ce maquillage colle parfaitement au modèle.

Maelys n’a pas l’habitude de poser ainsi mais elle fait des efforts ce qui donnera de belles photos.

Puis vient de tour de Layla.

Priya est d’une forme Olympique.
Elle est dans son élément et fait un travail absolument extraordinaire sur le modèle.

Priya casse les codes en ne respectant pas la symétrie ce qui donne un résultat magnifique.

Contrairement à la session précédente, aujourd’hui Priya a plus besoin de travailler directement sous lumière noire. Cela donne plus de précision et de finesse à son travail. Elle s’immerge ainsi totalement dans l’univers qu’elle souhaite explorer.

coulisses024 coulisses025

Layla est prête et nous sommes tous littéralement bluffés par le résultat.
Je savais qu’il fallait donner carte blanche à Priya pour qu’elle donne le meilleur d’elle-même.

Elle a travaillé avec plaisir, sans être pressée par le temps et avec l’amour de ses enfants et son mari, ses catalyseurs.

Layla souhaite que la pièce soit vide de monde pour le shooting.

Nous ne sommes plus que 3, Cédric à la lumière, Layla en modèle et moi à la photo. Cela lui permet d’être plus à l’aise, d’être moins observée et notre objectif à tous est d’obtenir le meilleur résultat possible sur les photos.

Layla est vraiment très à l’aise en face d’un objectif.

Elle n’a pas ou très peu besoin d’être dirigée.

De mon coté, je maitrise mieux les réglages qu’il me faut pour prendre les meilleures photos possibles.

Cédric a une meilleure maitrise des angles à utiliser pour la lumière. Je le laisse gérer totalement ce sujet.

Le choix de ses orientations de lumière me permet d’avoir de belles photos.
Il joue avec les ombres et les orientations du néon.

Une fois le shooting terminé, nous passons à un shooting en duo.

J’appelle Maelys afin qu’elle s’associe à Layla.

Puis c’est au tour d’Iseult. La jeune fille speed.

Elle s’assied.

Elle est à l’aise et confie son visage à Priya en toute confiance.

Julie prend en charge la gestion du néon.

Aurélien donne des conseils à Priya.

coulisses026

Et moi je descends dans la rue avec Maelys pour la prendre en photo pour un autre projet.

coulisses028 coulisses029

Quand je remonte, Iseult est prête.

coulisses030 coulisses031

Le résultat en lumière noire sera juste…exceptionnel.

Priya s’est à nouveau surpassée sur ce coup là.

Je suis admiratif du travail qu’elle a réalisé sur Iseult.

Nous isolons la pièce également.

Seuls Cédric et moi-même restons avec elle. Iseult sans être une experte fait preuve cependant d’un grand professionnalisme.

Les photos que nous obtiendrons seront sublimes.

C’est ensuite au tour du dernier modèle du jour, Julie.

Julie est tatouée et passer une couche de maquillage UV nous semble être une bonne idée.

coulisses032 coulisses033

Le choix de maquillage de Priya est cette fois ci directement influencé par Aurélien.
Pendant mon shooting d’Iseult, Priya s’était exercée sur un croquis à réaliser son prochain maquillage.

Le résultat sera surprenant. Il lui ressemblera moins, mais il ne demeurera pas moins surprenant.

Elle explore moins les courbes. Elle se dirige plus vers des lignes droites. Un choix artistique qu’elle assume totalement bien qu’il semble éloigné de son univers habituel.

coulisses034

Le shooting par la suite donnera de bonnes photos.

Cependant Priya souhaitera recommencer un autre maquillage sur Julie.

En attendant, le temps qu’elle réfléchisse.

Elle maquille Julie de manière plus traditionnelle pour un autre de mes projets qui nécessite qu’elle porte un col roulé noir.

coulisses035_znduty coulisses037 coulisses038

Noa nous fait quelques poses de Capoeira en attendant…

coulisses036

Puis nous repassons à la nouvelle création de Priya.

coulisses039 coulisses040 coulisses041

Le résultat est à nouveau bluffant. Priya est sans nul doute dans de bonnes vibes aujourd’hui.

Julie pose du mieux qu’elle peut sur les photos.

Elle est assise et ne se sent pas forcément à l’aise. Elle me demande si elle peut rester debout.

J’ai besoin qu’elle se sente bien.

Qu’elle donne le meilleur d’elle même et qu’elle s’exprime pleinement.

Julie est prof de danse et il faut qu’elle partage avec nous son langage, son moyen d’expression.

Je lui donne carte blanche.
Qu’elle adopte des mouvements de danse si elle le souhaite.

Puis… La magie opère…

Elle nous fait des mouvements incroyables…

D’un esthétisme exceptionnel.

C’est beau, c’est magique.

Son regard change subitement.

Nous avons en face de nous une nouvelle personne.

Nous avons Julie dans sa forme la plus vraie d’elle-même.

Chaque modèle raconte une histoire, et celle de Julie est totalement différente de celles des autres.

Nous sommes tous ravis.

Nous faisons des pauses entre les prises.

Nous sommes en fin de journée.

Il est 22h.

Nous sommes physiquement fatigués. Mais je ne veux pas laisser cette occasion d’obtenir des photos d’un genre nouveau par rapport à ce que j’avais obtenu jusqu’à présent.

Julie n’est pas une prof de danse.

C’est une amazone, dompteuse d’un feu ardent. Son regard en dit long sur la distance qu’elle met avec les autres, sur sa confiance en elle-même à cet instant dans un environnement qui est le sien et sur le message qu’elle nous transmet : nous sommes plongés dans son monde.

Puis il est presque 23h30… Il est temps de rentrer et je suis impatient de découvrir les photos sur grand écran.

De toute évidence, nous avons été meilleurs aujourd’hui que la fois précédente, sur tous les aspects : photo, lumière, maquillage.

Au lendemain, très tôt le matin je m’attaque aux photos.
Je suis bluffé et surpris du résultat.

Je contemple certaines pendant 4-5 minutes. Il y en a plusieurs que je souhaite imprimer en grand et poser sur les murs de chez moi.

Puis le choc absolu.

Je tombe sur LA photo.

La plus magique de toutes celles prises jusqu’à présent. C’est ma photo préférée.

Je ne révélerai jamais laquelle. Comme pour la préserver de toute critique possible sur mon choix porté sur elle.

Cette photo…c’est une ombre bleue… Ce que je suis…

Et je ne peux qualifier cette photo de sublime…car le mot est trop faible…

Cédric, Aurélien et Priya ont fait un travail exceptionnel. Et je remercie les modèles du jour pour leur professionnalisme.

 

Laisser un commentaire